Infirmier hospitalier breveté

Le brevet d’infirmier hospitalier est une formation de niveau secondaire qui accorde une place prépondérante à l’enseignement clinique.

Comme l’impose l’Europe, la formation est composée au minimum pour moitié de stages (min. 2.300 heures de présentiel). Ceux-ci commencent dès la première année d’études. La formation repose sur la reconnaissance des qualifications professionnelles, telle que modifiée par la Directive 2013/55/UE du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne du 20 novembre 2013, et définissant les huit compétences de l’Infirmier Responsable de Soins Généraux (IRSG), en vigueur depuis le 18 janvier 2016.

Les cours sont organisés en semaine et de jour, sur une durée de 3 ans et demi. Les six derniers mois sont consacrés à des stages et à la réalisation du travail de fin d’études.

Le brevet d’Infirmier(ère)s Hospitalier(ère)s Breveté(e)s est délivré au terme du cursus. Ce titre correspond à celui de l’Infirmier en Soins Généraux ayant libre circulation dans les pays de la C.E.E.

Les stages commencent dès la première année. Le programme alterne des semaines de cours et des semaines de stage.

Le programme est dans la plupart des cas généraliste et débouche sur le titre d’ « infirmier hospitalier » (IBH- anciennement dénommé infirmier breveté).

Sanction des études

Au terme de la 1ère année, l’élève obtient un Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur.

Au terme de la formation, le brevet d’Infirmier(ère)s Hospitalier(ère)s Breveté(e)s est délivré. Ce titre correspond à celui de l’Infirmier en Soins Généraux ayant libre circulation dans les pays de la C.E.E..

Objectifs généraux de la formation

  • Formation à la prise en charge de la personne humaine en tant qu’être bio-psycho-social, afin d’identifier les besoins de santé individuels et communautaires et de prévenir la maladie.
  • Formation à la démarche de résolution de problèmes en Soins Infirmiers sur base de la théorie en Soins Infirmiers de Virginia HENDERSON et du raisonnement inductivo-hypothético-déductif.
  • Formation à l’observation des symptômes, applications des soins et traitement en collaboration avec le médecin.
  • Formation au « rôle propre » de l’Infirmier.
  • Formation à l’élaboration des dossiers de Soins Infirmiers, à l’organisation des services infirmiers.
  • Formation à l’éducation à la santé.
  • Formation à l’établissement d’une relation Infirmier/patient avec son entourage et son environnement.
  • Formation éthique afin de favoriser l’intégration des règles déontologiques et légales dans l’activité professionnelle de l’Infirmier ainsi que l’acquisition d’un questionnement éthique.

Objectifs spécifiques de la formation

1ère année I.H.B. :

  • Approche du patient
  • Apprentissage de la démarche de résolutions de problèmes en Soins Infirmiers
  • Application des Soins Infirmiers de base, en tenant compte de la progression en cours d’année
  • Intégration à l’équipe de soins et paramédicale

2ème année I.H.B. :

  • Idem que la 1ère année + application des Soins Infirmiers propres aux différentes spécialités :
    • Médecine
    • Chirurgie
    • Gériatrie et psycho-gériatrie
    • Soins mère et nouveaux nés – enfants malades
    • Santé mentale et psychiatrie

3ème année I.H.B. :

  • Formation à la responsabilité au sein de l’équipe soignante
  • Application de la globalisation des Soins Infirmiers en :
    • Médecine
    • Chirurgie
    • Soins Infirmiers aux personnes âgées et psycho-gériatrie
    • Soins palliatifs
    • Santé mentale et psychiatrie
    • Soins à domicile

Module complémentaire :

  • Stages
  • Réalisation du travail de synthèse

Conditions d’accès aux études

  • Etre en possession d’un Certificat d’Etudes Professionnelles ou d’un C.E.S.S. ou d’une équivalence officielle ou d’une attestation de réussite du Jury Central de la Communauté Française admettant aux études d’I.H.B. ou d’une attestation de réussite de la formation complémentaire pour les auxiliaires polyvalent(e)s.
  • Etre en possession d’une carte d’identité en ordre de validité.
  • Pour les étrangers hors Union Européenne : être en possession d’une équivalence officielle, être en possession d’un titre de séjour valable et en ordre de validité; être en ordre de paiement du droit d’inscription spécifique (en plus des frais scolaires) ou fournir les documents utiles pour en être exempté.
  • L’élève devra présenter un certificat d’aptitude physique rédigé par un médecin, être en ordre de vaccin, (vaccination hautement conseillée : rubéole) et un extrait du casier judiciaire.